Projet numérique: "Adoptons un robot!"

En 2017, nous avons répondu à un appel à projets « Ecole numérique » lancé par le Gouvernement wallon, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Communauté germanophone.
L’objectif général est de favoriser non seulement l’utilisation du numérique au service de l’apprentissage dans toutes les disciplines, mais aussi l’éducation au numérique.

Notre dossier a été retenu et nous avons reçu le matériel informatique nécessaire à sa mise en œuvre :

1 tableau blanc interactif et 1 ordinateur portable Windows
1 set de 6 PC hybrides avec clavier amovible
1 valisette de 6 robots Thymio pour la découverte des principes de la programmation.
1 armoire de rangement et rechargement des PC.

Les enseignantes de P5 et P6, madame Louis et madame Spirlet, ont suivi une formation en robotique de 2 jours à l’Agence Spatiale Européenne (Redu).
Elles ont ensuite lancé le projet dans leurs classes respectives, et l’ont progressivement étendu aux autres classes pendant les heures libres dégagées par les cours de seconde langue.

Leur intention est double :
– faire comprendre aux élèves ce qui se cache derrière la technologie qu’ils consomment en prenant conscience que, dans un robot, il y a de l’électronique, de la mécanique, de l’informatique.
– amener les élèves à diriger un robot au sol (imaginer le trajet et les obstacles, traduire les propositions verbales en langage de programmation, programmer le robot) et diriger des objets sur l’écran de l’ordinateur par l’intermédiaire d’un langage de programmation tel que Scratch.

Ce projet rencontre bien les intentions de notre projet d’établissement par la mise en œuvre de la démarche scientifique et par l’opportunité de permettre aux enfants de coopérer, d’être acteurs de leurs apprentissages.
Il favorise également le travail en équipes où chacun a droit à l’erreur, peut recommencer sans être jugé, peut progresser à son rythme.

Nous trouvons important de préparer les enfants aux métiers de demain, de les aider à comprendre les objets et les réseaux qui les entourent, afin qu’ils ne les subissent pas passivement mais puissent agir sur eux.

Baguage de mésanges à l’école dans le cadre du projet XperiBIRD.beClasses vertes au domaine de Palogne (P3/P4)