Projet éducatif et pédagogique

  • Le projet éducatif constitue un projet de l’éducation auquel adhèrent les responsables des communautés éducatives et dont la mise en place est assurée par l’équipe éducative locale dans le cadre du projet pédagogique.

    S’il n’y avait pas l’enfant à élever, à protéger, à instruire et à transformer en homme pour demain, l’homme d’aujourd’hui deviendrait un non-sens et pourrait disparaître.

    — O. Decroly
  • Une nécessaire cohérence existe entre le projet éducatif et le projet pédagogique :

    • assurer le mieux possible la maîtrise par tous des compétences et des acquis de base.
    • aider chacun à développer ses potentialités.
    • développer l'autonomie et la confiance en soi.
    • développer la solidarité.
    • développer l'ouverture aux autres.
    • développer l'expression, la communication et la créativité.
    • développer l'envie d'apprendre, de travailler le mieux possible, de se surpasser.
    • faire en sorte que l'école soit un lieu où l'on se sent bien.
  • Projet éducatif

    1. Citoyenneté responsable

    L’école communale proche du citoyen est démocratique. Gérée par des responsables élus, elle s’efforce de répondre aux aspirations et aux besoins de la collectivité locale en matière d’éducation. Elle encourage le jeune à participer à la construction d’une société démocratique et l’amène à s’exercer à une citoyenneté responsable en créant des lieux et des temps de parole où chacun à le droit de s’exprimer, d’être écouté et respecté dans son intégrité physique, morale affective, psychologique… Elle est par excellence le point de rencontre, le milieu social, le lieu où l’on apprend, où l’on joue ensemble, où l’on partage la vie de tous les autres enfants. Respectueuse de toutes les conceptions philosophiques et idéologiques, elle est une école de tolérance refusant tout endoctrinement ou neutralisme pris dans le sens de non-engagement et de passivité ; elle s’enrichit de l’échange et de la confrontation d’idées et de convictions différentes.

    2. Respect des droits de l'enfant

    L’école communale respectueuse des droits de l’enfant prend en charge le développement de sa personne dans sa totalité. Elle vise à son mieux-être affectif, physique et intellectuel. La gestion dynamique de l’école génère une qualité de vie qui privilégie l’épanouissement personnel, la confiance en soi, la socialisation, la solidarité, l’autonomie, le sens des responsabilités, la liberté, l’efficacité, la créativité, le développement corporel, la curiosité d’esprit, l’esprit critique… Le dialogue, le débat d’idées, la collégialité, suscitent la motivation nécessaire pour atteindre ses objectifs. L’erreur ne sera plus sanction mais au contraire source de défis, d’ajustements et de dépassement de soi.

    3. Maîtrise des compétences de base

    L’école communale s’engage à amener les enfants qui lui sont confiés à la maîtrise des compétences de base en ayant pour chacun d’eux la meilleure ambition, ce qui les rendra aptes à suivre avec succès leur cursus scolaire et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle.

    4. Egalité des chances

    L’école communale, ouverte à tous, refuse toute sélection sociale ou économique : elle réserve une sollicitude équitable envers tous les enfants qui lui sont confiés.

  • Projet pédagogique

    1. Objectifs
    1.1. Les objectifs pédagogiques de l'enseignement communal d'Aywaille sont les suivants :
    • Chacun maîtrisera les compétences et acquis de base ;
    • Chacun développera au maximum ses potentialités ;
    • Chacun développera son autonomie et la confiance en soi ;
    • Chacun développera la solidarité, l'ouverture aux autres et à leur culture ;
    • Chacun développera son expression, ses capacités de communication et de créativité ;
    • Chacun développera sa curiosité et son esprit scientifique ;
    • Chacun s'assurera un développement corporel harmonieux ;
    • Les enfants s'intéresseront à la vie sociale, économique et découvriront la richesse de l'histoire, du patrimoine culturel et de l'environnement naturel.
    2.2. Pour atteindre ces objectifs, l'enseignement fondamental communal privilégie les méthodes, approches et pratiques pédagogiques qui :
    • Donnent du sens à l'école et aux apprentissages ; les activités des classes s'enracinent le plus souvent possible dans le vécu des élèves et de leur environnement ;
    • Mettent l'activité de l'enfant lui-même au centre de l'apprentissage afin qu'il construise lui-même ses connaissances et sa personnalité ;
    • Favorisent la solidarité et la coopération entre enfants, entre enfants et enseignants, entre enseignants et parents, ...
    • Assurent le plus de continuité possible entre les apprentissages, les classes, l'école et la famille, l'école et son environnement, ...
    2. Moyens pédagogiques mis en oeuvre pour atteindre ces objectifs
    2.1. L'enseignement fondamental

    Toute notre organisation scolaire consiste à favoriser l’épanouissement maximum de l’élève et à prévenir l’échec scolaire. L’évolution de l’élève est toujours envisagée dans une perspective positive : chaque événement de sa vie d’apprenant est analysé, soutenu et utilisé comme tremplin pour un nouveau pas en avant.

    2.2. L'enseignement maternel

    2.2.1. L'enseignement maternel poursuit tous les objectifs généraux et vise particulièrement à :

    • développer la prise de conscience par l'enfant de ses potentialités propres et favoriser, à travers des activités créatrices, l'expression de soi ;
    • développer la socialisation ;
    • développer des apprentissages cognitifs, sociaux, affectifs et psycho-moteurs ;
    • déceler les difficultés et les handicaps des enfants et leur apporter les remédiations nécessaires.

    2.2.2. Priorités

    L’école maternelle favorise le développement global de l’enfant par :

    • l’éducation psychomotrice pour rendre optimale la maturation physique et nerveuse de l’enfants ;
    • l’autonomie et l’initiative en apprenant aux enfants à faire des propositions, à faire des choix individuels et collectifs, à prendre des décisions dans le but de s’affirmer dans le respect des autres ;
    • l’expression et le jeu sous toutes leurs formes et la créativité dans tous les domaines ;
    • la curiosité en développant chez l’enfant le désir de voir, d’observer, de comprendre, de connaître, d’apprendre.

    2.2.3. Liaisons avec l’école primaire :

    Le passage des élèves de l’école maternelle à l’école primaire doit se faire de manière harmonieuse, sans rupture en assurant la continuité du développement de chaque enfant. Pour ce faire, il doit exister, en fonction de la spécificité des écoles, une collaboration étroite entre les enseignants de deux niveaux notamment par l’organisation d’activités communes.

    2.3. L'enseignement primaire

    2.3.1. L'école primaire apprend à apprendre et favorise :

    • le développement corporel et l'éducation physique. Il s'agit de poursuivre et parfaire l'éducation psychomotrice de l'enfant (prise de conscience du schéma corporel, perception du temps et de l'espace, sens du rythme...) visant au développement harmonieux de l'esprit et du corps, par la pratique d'activités ludiques et sportives ;
    • la communication en apprenant à analyser les différents médias, à maîtriser différents langages et à s'exprimer à travers ceux-ci. La connaissance du français étant une condition essentielle de l'épanouissement intellectuel, culturel et social de chacun, l'enseignement primaire accorde à la maîtrise de la langue orale et écrite une place privilégiée ;
    • les habiletés mentales en apprenant non seulement à restituer conformément mais aussi et surtout à observer, à analyser, à comprendre, à appliquer, à synthétiser, à évaluer, à créer, à critiquer...
    • l'autonomie et l'initiative, la responsabilité et l'efficacité en apprenant à prévoir, à organiser, à cogérer des projets...

    Dans le but de favoriser le progrès scolaire et l’épanouissement de la personnalité de chacun, l’école primaire valorise une pédagogie de la réussite pour permettre notamment à chaque enfant de maîtriser toutes les compétences de base. L’école diversifie les stratégies pour assurer aux élèves une formation personnalisée.

    2.3.2. Programmes :

    Les programmes de l’enseignement ainsi que les socles de compétences sont ceux de la Communauté française.

    2.3.3. Liaison primaire-secondaire

    L’école primaire veille à faciliter la transition entre les deux dernières années primaires et l’enseignement secondaire.

    2.3.4. Evaluation pédagogique

    L’évaluation porte sur les savoirs (ensemble des connaissances acquises par une activité mentale suivie), les savoir-faire (habiletés à résoudre des problèmes) et les savoir-être (manières dont les élèves expriment leur personnalité  et se comportent avec les autres).

    L’évaluation continue – conseil de classe :

    L’évaluation est continue et formative, c’est-à-dire qu’elle vise davantage à aider les enfants à surmonter leurs difficultés qu’à les sanctionner. Les conseils de classe décident des passages de cycle et de l’obtention du Certificat d’études de base.

    2.3.5. Communication avec les parents

    • Le journal de classe comprend l’indication des travaux à effectuer avec leurs échéances. Il est un moyen de liaison et de communication entre l’école et la famille.
    • Le bulletin est périodique. Il comporte les résultats des bilans et des avis.